pisince-lyon

Aujourd’hui, on accueille un invité. Pacotent vous partage ses bons tuyaux pour nager à Lyon.

Il fait beau.

Enfin presque, il faisait beau il y a encore quelques jours, mais ne désespérons pas, le soleil va revenir. De quoi vous faire sortir de vos tanières hivernales pour doucement envahir les rues du Vieux Lyon et les terrasses de toute la ville.

Or, qui dit temps estival dit tenue adéquate : il va bientôt être temps de ressortir les shorts, débardeurs, tongs (pour les tongs, vous pouvez faire l’impasse)…
Deux constats s’imposent alors :

  • Votre peau est encore plus pâle qu’elle ne l’a été lors de la dernière augmentation des tickets TCL.
  • En plus d’être laiteuse, votre peau est grasse. Oui, hiberner tout l’hiver en se délectant de burgers et de poutine conseillés par votre site préféré sans faire un brin de sport (il faut bien faire des réserves), ça finit par se voir.

Que faire ? S’inscrire pour des tarifs exorbitants dans une salle de sports que vous n’allez fréquenter que 3 fois et faire d’onéreuses et nocives séances d’UV ? C’est pas comme ça que vous allez profiter des prémices du beau temps lyonnais.

Chaque problème a une solution, et j’ai même ici une solution pour les deux problèmes.

Eh oui, c’est tout bête, mais pour faire du sport et retrouver une peau hâlée, allez nager. Et pour nager, les lieux ne manquent pas à Lyon, encore faut-il bien les choisir.

Déjà si votre priorité n’est pas forcément le bronzage, la ville dispose de piscines couvertes tout à fait convenables.

Piscine Delessert

Si vous habitez dans le 7ème, la piscine Delessert est là pour vous. Malgré son petit format (12,5 m par 25 m), vous pourrez normalement y faire vos longueurs sans trop être dérangés. Les lignes sont par contre un peu étroites, et cette piscine située au sud de Jean Macé pouvant attirer des familles : dès que des gens stagnent, ca devient carrément impossible. De plus, certaines heures de grande affluence sont à déconseiller, comme le lundi, midi et soir.

Piscine de Vaise

Ma piscine couverte préférée reste Vaise. Située réellement entre Gorge de Loup et Valmy, cette grande piscine de 50 m a tout pour plaire :

  • Beaucoup de lignes adaptées à tous les niveaux et aux nages différentes.
  • Des plongeoirs.
  • Une pataugeoire pour vos bambins qui se seront eux-aussi empiffrés de burgers.

Le petit moins est que cette piscine est malheureusement bloquée en 2X 25m jusqu’en octobre, je crois suite à un problème technique avec le mur mobile.
Mais le véritable petit plus reste ses horaires d’ouvertures assez étendues. En effet, fermant à 20h, voir 21h la semaine, et ouvrant à partir de 7h le vendredi matin, c’est le bon plan avant ou après le boulot.

Piscine Garibaldi

Mais ayant testé pas mal de piscines, je me dois de fustiger celles qui ne méritent pas le coup, ce qui est le cas de Garibaldi, et ce pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, je trouve les locaux un peu vétustes, ce qu’on peut néanmoins reprocher à toutes les piscines lyonnaises.

Si vos bourrelets vous souhaitez dissimuler, et si par votre pudeur vous vous caractérisez, passez votre chemin, ou affrontez l’épreuve des vestiaires communs. Et l’hérésie la plus totale reste selon moi les dimensions. Je suis peut-être une bille en maths, mais je n’aime pas trop calculer ma distance parcourue avec une piscine de 33 mètres.
De telles dimensions n’appâtent alors pas des nageurs mais des personnes qualifiables de « pateaugeurs-stagneurs »: n’espérez pas faire une seule longueur sans être dérangé par un gamin sautant dans l’eau et j’en passe, mais cela reste à votre guise.

Et le bronzage dans tout ça? Non, Messieurs, Dames, je n’ai pas oublié.

Piscine du Rhône

La piscine extérieure la plus connue de Lyon reste la piscine du Rhône, qu’on connaît au moins pour son architecture originale sur les berges du fleuve, un long article ayant d’ailleurs été consacré pleinement à cette petite piscine sur le site.
Mais actuellement, elle est plus connue grâce aux tractopelles et autres bétonneuses qu’elle arbore : oui, elle est en travaux.

Avant de voir le résultat d’une telle entreprise, que faire pour vous occuper vous les nageurs en extérieur, qui affrontez sans peur des températures qui se révèlent ne pas être si estivales que ça en ce mois d’avril ?

Satellite-1

Parc de Miribel

Pourquoi ne pas sortir des remparts lyonnais pour vous éloigner un peu et tester le lac de Miribel ? Vous y nagerez au calme, dans un cadre sympa pas trop loin de Lyon, que vous pourrez atteindre en bus avec la ligne saisonnière 83 au départ de Laurent Bonnevay, voire même à la force de vos mollets à vélo grâce à la piste cyclable démarrant dès Gerland !

Si, avec ça, vous ne devenez pas bronzés et musclés avant l’été, je ne vois pas ce qu’il vous faut (à part encore un peu de soleil).

Bon courage à vous !