Comment optimiser son dimanche et oublier qu’il est la veille du lundi ? Nous (Cam et UneMolkette) avons testé pour vous un dimanche très « manger-bouger » qui nous a fait le plus grand bien !

Pour commencer, on bouge son corps.

On vous en parlait il y a quelques semaines, Camille & moi sommes redevenues sportives, sportives du dimanche certes, mais sportives quand même.
Avec notre coach Weleda, on apprend à bien courir, et on se rend compte que nos entraînements précédents n’étaient ni faits ni à faire.

Une bonne séance de course, comment ça marche ?

Dimanche dernier donc, on a suivi notre deuxième séance collective de footing à la Tête d’Or, et c’est certain, les choses sérieuses ont commencé.
Il est 10h du matin, il fait un joli temps, on débute l’entraînement par 5 minutes de course tranquille pour s’échauffer : on papote, on se raconte notre samedi, le tout en petites foulées sympathoches.
Puis viennent les  « bondissements éducatifs ». Oui, parfaitement, des bondissements éducatifs, qui consistent à parcourir de petites distances en relevant un challenge (lever de genoux, talons-fesses, cloche pied à gauche, cloche pied à droite, sauts en mode Laura Ingalls…). Cela permet de faire travailler nos petits muscles récalcitrants pour mieux développer nos foulées à venir.
Puis, au programme, 3 fois 50 mètres d’accélération : on donne tout, tel Flash Gordon, tout en prenant soin d’éviter les enfants hésitants sur leurs vélos à roulettes.
On continue avec des fractionnés : 4 sessions de 6 minutes faisant alterner une minute de course normale, et une minute de course accélérée ( « comme quand vous terminez une course, vous déroulez, vous agrandissez la foulée, pour atteindre plus vite la ligne d’arrivée » ). Apparemment très efficace pour travailler son cardio et améliorer, à terme,  le rythme de notre course traditionnelle. On doit reconnaître que ce n’était pas facile facile, mais on est fières d’avoir tenu jusqu’au bout !
On termine la séance en faisant du fitness : abdos latéraux, grands droits (on apprend au passage à bien faire les mouvements pour ne solliciter QUE les abdos), gainage, pompes, sauts en chandelle en partant accroupi sur le sol (horrible mais très utile pour développer ses quadriceps, si j’ai bien compris).

Au final on aime :

  • le principe du cours collectif : une team de 18 filles, ça rappelle les cours d’EPS du collège, et ça motive d’en baver à plusieurs !
  • les aléas du direct : les bondissements du début et la muscu de la fin se font dans l’herbe, avec du public potentiel autour (qui court, qui se repose dans l’herbe, qui prépare son picnic… au choix). Et l’air de rien, ça met la pression pour s’appliquer à bien faire les mouvements et éviter d’être parfaitement ridicule ! Très efficace !

Si vous voulez vous inscrire, il reste encore 10 séances, et c’est par ici que ça se passe !

Pour se récompenser, on file bruncher.

Retour en petites foulées au bercail pour ma part (non pas pour faire de l’excès de zèle, mais parce que j’avais déjà 30 minutes de retard), douche-minute, et hop, rendez-vous avec LeSud place des Terreaux, il est 13h30, on se met en quête d’un endroit pour manger.
Sur les bons conseils de Camille, on se rend à Neo le Comptoir, rue du Bât d’Argent.
La terrasse est ombragée, la rue n’est pas trop passagère, et le service est assuré jusqu’à 15 heures, c’est parfait !

On choisit la formule à 19,50€  histoire d’éviter la crise d’hypoglycémie.

Des boissons chaudes à volonté (chocolat, thé, café), un smoothie au choix, des mini-viennoiseries, des pains spéciaux (aux graines de lin & de tournesol, de courge), du beurre, deux petits pots de confiture chacune (abricots et fraises), un yahourt (framboise, abricot, vanille ou citron) et des oeufs cocottes (quatre recettes aux choix, j’ai choisi ciboulette, tomates confites & mozza pour ma part, et c’était très bon !).
Bien roboratif, bien appréciable !
Et si vraiment on avait voulu jouer la légèreté alimentaire, on aurait pu tester le menu salade à 12,50 €… Mais ce sera pour une prochaine fois !

Plus d’infos sur Neo Le Comptoir ici !

Et si vous avez des bons plans pour bien profiter du dimanche, ils sont les bienvenus !