Voici quelques astuces si vous venez faire du shopping à Confluence

L’application Confluence

Une appli gratuite pour maîtriser votre centre sur le bout des doigts. Grâce à celle-ci vous aurez accès à plusieurs fonctionnalités comme une inscription au programme de fidélité en deux clics, la consultation de tous les menus des restaurants, les séances de cinéma en temps réel, un plan interactif pour vous repérer dans le centre, etc..
Bref c’est super pratique ! Installez-la !

Le Vaporetto

Quoi de plus classe que de venir à Confluence en bateau…  Le Vaporetto, c’est neuf trajets par jour entre Vaise et le quartier Confluence avec des arrêts à Bellecour et au Vieux-Lyon. Chez CityCrunch, c’est notre petit kiff de fin de shopping, dès qu’on voit le bateau apparaître dans la Marina, on se hâte jusqu’au quai pour rentrer à la maison par la voie des eaux. Attention, le bateau ne peut accueillir que 90 personnes, n’arrivez pas à la dernière minute sous peine de vous faire refouler.

Le trajet coute 1€ si vous avez la carte Confluence (et si vous avez effectué un achat le jour même), 2€ sinon.

Les services

De nombreux services sont proposés à Confluence. Vous n’avez plus de batterie sur votre smartphone . Il y a une zone de chargement. Il pleut ? On vous prête un parapluie pour rentrer. Votre enfant est fatigué ? On vous prête une poussette ? C’est vous qui êtes fatigués ? Il y a des coins détente et vous pouvez demander la presse du jour pour lire. Bref, on prend soin de vous.

Le parking gratuit

Si vous venez en voiture, le parking est offert les 2 premières heures. Et si vous voulez du rab, faites des courses chez JouéClub il vous offriront 1h de plus, aussi valable si on va voir un film à l’UGC, si on fait de l’escalade chez Azium ou si on fait du sport chez Fitness Park J. Plutôt pratique pour les courses de Noël !

Bons plans enfants

Confluence est un lieu super pour les enfants. Entre l’espace jeu, l’immense JouéClub, Azium ( avec son mur d’escalade et sa zone de jeux), la cabane à livres de Decitre… Je pense ne pas me tromper en me disant que Confluence a sauvé plus d’un samedi après-midi pluvieux de parents lyonnais !