48berlin Il paraît que Berlin a perdu de sa superbe. Depuis quelques années, la gentrification de la ville l’aurait rendue un peu moins insolite et beaucoup plus sage.

Cela fait maintenant 1 an que nous avons lancé notre rubrique Bon Voyage (en partenariat avec Aéroports de Lyon) et on a eu l’occasion de découvrir plusieurs destinations pouvant prétendre avoir dérobé le titre de ville la plus cool d’Europe à la capitale allemande (Coucou Athènes et Budapest !). Il était grand temps d’aller voir sur place si Berlin est toujours aussi « Pauvre mais Sexy ».

Jour 1

5h.
Le réveil sonne, ça pique un peu mais je n’ai pas le choix. Notre avion pour Berlin décolle à 7h. Pas question de le rater, nous avons seulement 2 jours pour visiter la ville. Un café et un taxi plus tard me voici avec mes 2 compères de voyage à l’Aéroport de Lyon Saint Exupery.

10h00.
Après 1h30 de vol (et oui Berlin c’est juste à coté) et une demi-heure de train, nous voici sur AlexanderPlatz, la place la plus mythique de Berlin. Au milieu des centre-commerciaux et des immeubles de l’ex RDA se dresse l’impressionnante Tour de la Télévision qui culmine a plus de 365m (40m de plus que la Tour Eiffel).

berlin-alexanderplatz

10h30.
On avale un café au Balzac Café du coin (le Starbuck local) puis on se dirige vers le Spree, le fleuve qui traverse la ville. Sur le quai, juste en face de l’Ile aux Musées, on tombe sur une œuvre d’art intitulé 3 filles et 1 garçon entraînant une série de photos plus au moins suggestives…

berlin-3filles

12h30.
Après être passés à l’hôtel poser nos sacs, on se dirige vers le Mitte, l’un des quartiers centraux de Berlin. J’avais déjà visité et beaucoup apprécié le secteur lors de ma dernière visite (qui remonte quand même à il y 10 ans #old) mais en arrivant sur place, je constate que celui-ci a beaucoup changé. Bye bye les squats artistiques (Snif, snif le Techeles), hello les grandes enseignes. Je me dirige fébrilement vers l’un de mes lieux préférés en espérant que celui-ci n’ait pas été rasé par des buldozers affamés.

synagogue-berlin

13h00.
Ouf ! Le Clärchens Ballhaus est encore là ! Ce vieil immeuble cache une salle de bal kitchouille, un joli jardin et un restaurant à l’étage dans un décor des plus surannés. On monte un escalier miteux éclairé aux chandeliers avant de débouler dans la grande salle des miroirs qui sert de restaurant. La serveuse nous installe à une jolie table ornée d’un bouquet de fleur qui semble avoir 100 ans. Le lieu est surréaliste, le crépi des hauts murs s’écaille, les grands miroirs sont ternes et les moulures menacent de tomber, mais la lumière automnale que filtrent les carreaux des fenêtres apporte une jolie touche de poésie à cette pièce digne d’une maison hantée.
Voir notre page bonne adresse pour plus d’info sur Clärchens Ballhaus

berlin-salle-de-balrepas-berlinois

14h30.
On continue notre visite de Mitte en empruntant les nombreuses allées intérieures du quartier. Les ateliers de créateurs ont depuis longtemps laissé la place aux boutiques plus chics et aux magasins de touristes mais l’endroit reste quand même très agréable pour une balade digestive.

mitte-berlin

16h00.
Notre grande balade nous mène tout droit devant la Porte de Brandebourg, l’un des lieux les plus iconiques de la ville. Une foule de touristes se tient devant l’impressionnante arche. Certains tentant de trouver une pause originale pour une belle photo souvenir.

porte-de-brandebourg brandebourg

16h30.
Juste à côté de la Porte se trouve l’un de mes monuments préférés à Berlin : le Mémorial de l’Holocauste. Cette sorte de Labyrinthe de tombes est assez incroyable, on s’y enfonce avec angoisse et tandis que les stèles se font de plus en plus hautes et le sol de plus en plus profond, on se demande si on va réussir à sortir de ce dédale pourtant rectiligne.

memorial-holo

17h00.
On décide d’aller faire un tour devant le Reichstag, mais une vilaine pluie nous force à rebrousser chemin et à nous réfugier du coté de Potsdamer Platz sous l’impressionnant dôme du Sony Center.

postdamplatz

18h00.
Le temps de boire une bière, la pluie s’est calmée. On reprend notre chemin, direction l’ancien poste frontière entre la partie Russe et Américaine de Berlin : Checkpoint Charlie. Le coin n’a rien d’exceptionnel mais reste quand même symbolique. Au milieu du carrefour se dressent dos à dos, deux portraits de garde, un Russe et un Américain.

checkpointcharly

19h30.
C’est l’heure de l’apéro, non ? On prend la direction de Kotti, l’un des quartiers les plus animés de la ville. On enchaine quelques bars tous plus cools les uns que les autres. Leurs points communs : des murs défraichis, des meubles de récup et un éclairage à la bougie.
Voir nos bonnes adresses pour sortir du coté de Kotti

bar-berlin

21h00.
On a faim. On se dirige vers une adresse recommandée par pas mal de guides ainsi que par nos lecteurs : Hasir. Le restaurant est réputé pour servir le meilleur kebab de Berlin. En arrivant sur place on comprend l’ampleur du phénomène, l’établissement occupe la moitié d’un pâté de maison et se décline même en version burger ou resto plus classe. Craignant l’attrape-touriste on s’installe quand même mais nos assiettes ont vite fait de nous rassurer, leur kebab est juste divin !

hasirkebab-berlin

22h00.
Il est temps de passer aux choses sérieuses. Après avoir un peu tourné autour, on trouve l’entrée bien planquée du Monarch. Ce bar offrant une vue imprenable sur… les rails du métro, est un des lieux les plus animés du quartier. A l’intérieur on y trouve une clientèle bigarrée (et plus gay qu’hétéro) et joyeuse tandis qu’un DJ fait monter l’ambiance à coup de morceaux biens choisis.

monarchberlin

23h00.
Le réveil à 5h du mat commence à se faire sentir, mais on ne compte pas rentrer tout de suite se glisser sous la couette. En effet près de notre hôtel, on a repéré un spa un peu spécial ouvert la nuit : le Liquidrom. De prime abord ce lieu ressemble à un spa chic, on y trouve des saunas, des hammams, un bain chaud extérieur et un bar à cocktails, mais il dispose d’une piscine assez unique : sous un dôme sur lequel sont projetées des lumières de couleurs, un grand bassin d’eau chaude et salée vous permet de flotter à la surface tandis que de la musique est diffusée dans la salle et sous l’eau. Un peu gênés par l’impudeur des Allemands (la plupart des gens sont nus) on finit par se détendre sans cette atmosphère surréaliste.
Plus d’info sur le Liquidrom dans notre page bonnes adresses à Berlin.

liquidrom

1h00.
Dodo.

Jour 2

10h30.
Après les grands classiques de la journée 1, nous décidons de dédier cette deuxième journée aux quartiers un peu moins touristiques de Berlin. Première étape : Prenzlauer Berg. Le quartier a lui aussi beaucoup changé depuis ma dernière visite et même s’il s’est transformé en véritable Boboland il n’en demeure pas moins agréable. On se promène le long de ses larges rues arborées, on traverse un petit éco marché avant de finir par un copieux brunch chez Anna Blume.
Plus d’info sur Anne Blume dans notre page bonnes adresses à Berlin.

itsorgnicbrunch-berlin

13h.
Repus, on continue d’arpenter le quartier. On tombe alors sur la Kulturbrauerei, une ancienne brasserie transformée en centre culturel assez classe.

berlin-est

14h.
Un coup de métro plus tard nous voici dans Friedrichshain. On débarque sur l’impressionnante Karl-Marx Allee, véritable ode à la subtilité architecturale du Communisme… On s’enfonce ensuite dans les petites rues pour découvrir que le quartier n’a pas encore été trop touché par le ravalement de façade généralisé qui sévit sur Berlin.

karl-marx-alleevoiture-berlin

15h.
Notre balade nous mène au Raw, l’une des dernières friches artistiques intra-muros de Berlin. Le lieu est assez hybride mêlant sans complexe ateliers d’artistes, bars, salle d’escalade, skate park … et supermarché d’alcool ! On parcourt le lieu dégainant nos appareils photos à chaque recoin. On se pose sur une terrasse en discutant avec un Iranien vivant à Berlin avant d’aller se faire tirer le portrait dans l’improbable photomaton disco installé au milieu des bâtiments.

raw-berinurbex-berlin

18h.
Alors que le soleil commence sa plongée sur l’horizon, on se dirige vers l’East Side Gallery (en passant devant le Michelberger Hôtel… Ceux qui sont venus à nos premiers apéros voyage comprendront… ), ce pan du Mur de Berlin encore debout long de plus d’un kilomètre est recouvert d’œuvres d’artistes venus du monde entier et permet enfin de matérialiser dans nos esprits cette fameuse séparation qui pèse encore de façon invisible sur la ville.

berlin-pont-metro

19h.
C’est l’heure de manger et l’excitation gagne notre petit groupe. Pourquoi ? Parce que le jeudi à Berlin c’est le jour de la street food. Ça se passe à la Markhalle, des dizaines de stands plus savoureux les uns que les autres investissent ce marché couvert pour régaler les papilles de Berlinois. On se fait un véritable festin !

berlin-sreet-food jeudi-street-food-berlin

21h.
Toute cette nourriture nous a donné soif. On se dirige chez Madame Claude, un bar atypique de Kreuzberg. Après avoir poussé la porte, on est accueillis par une jeune fille un peu gothique qui nous demande de lancer un dé pour déterminer le tarif d’entrée. Comme on est super chanceux on tombe sur le 6 :-/ On descend ensuite dans le bar constitué de plusieurs salles. Dans la principale, tout est inversé, ce qui donne l’impression d’avoir la tête en bas ; dans une autre, un concert y est donné, sauf que l’artiste est tout seul et que le public ne peut que l’observer à travers l’écran placé à l’extérieur. La clientèle est cool, la musique est improbable mais on se sent vraiment bien.

fete-berlin

22h20.
On décide de rejoindre Mitte pour tester un bar clandestin planqué à l’arrière d’une boucherie que beaucoup de lecteurs nous ont recommandé. Manque de bol le lieu est définitivement fermé. On se rabat sur le Cosmic Kaspar, un immense bar plutôt cool. Le DJ passe une électro assez efficace. On se pose dans un vieux canap qu’on ne quittera que bien plus tard.

mitte-bar-berlin

1h00.
C’est l’heure de partir clubber. Direction le bord du Spree et de Flutgraben, le coin regorge de lieux super cool pour passer la nuit. J’avoue ne plus bien me souvenir ce qu’il s’est passé exactement, je crois qu’il a été question du Watergate et du Chalet...

wc-berlin

1h74.
[email protected]%è.

Jour 3

8h.
Le réveille sonne. Ça pique beaucoup. Notre avion de retour est à 11h et on a pas du tout envie de rentrer. On se dit que finalement 48h à Berlin, c’est beaucoup trop court. La ville regorge tellement de lieux secrets et d’événements insolites qu’on y reviendrait bien une semaine entière… Et puis il faudra aussi qu’on revienne l’été pour profiter des biergarten…

Ces 2 jours nous auront quand même suffit pour répondre à notre question : OUI, Berlin est toujours la ville la plus cool d’Europe !