closedimanche

Vous pensez que, le dimanche, il ne se passe pas grand-chose à Lyon.

C’EST FAUX !

Certes, le dimanche est un jour particulier, où quasi tout est fermé à Lyon, mais il y néanmoins un grand nombre de choses qui ont lieu (ou sont ouvertes) uniquement ce jour-là. Alors on en profite !

Brunch, bouffe et autres réjouissances

La mode du brunch n’a pas épargné la Capitale des Gaules. Si les endroits où bruncher se comptaient sur les doigts des deux mains, il y a encore 3-4 ans, vous aurez aujourd’hui l’embarras du choix. Le moindre café ou bistrot s’y est mis. Si vous n’arrivez pas à vous décider consulter notre TOP 5 des brunchs. On en a testé un paquet, on vous garantie que notre sélection est sûre.
👉 Voir notre TOP 5 des brunchs 2016
👉 Voir nos derniers tests de brunch à Lyon

Bien qu’assez éloignés de l’océan, les lyonnais aiment manger des huîtres le dimanche. C’est presque une tradition. S’il fait beau elles se dégustent à proximité des marchés à la terrasse d’une buvette ou d’un café (Notamment près du marché St Antoine et près du marché de la Croix-Rousse). Par mauvais temps, c’est aux Halles de Lyon, chez un écailler (debout ou attablé si vous avez eu un peu de chance) qu’elles se savourent. Dans tous les cas, elles seront arrosées d’un pot de Mâcon blanc.
Marché Saint-Antoine : Quai St Antoine, métro A Bellecour ou Cordelier
Marché de la Croix-Rousse : Bd de la Croix-Rousse, métro C Croix Rousse
Halles de Lyon : quartier Part-Dieu. Tram T1 ou bus C3.

👉 Voir notre sélection de lieux où manger des huitres à Lyon

Moins connue mais pratiquée par les adeptes de la cuisine exotique : la tradition dominicale du buffet asiat’ bat son plein dans la rue Passet, artère du petit Chinatown lyonnais. Sans être exceptionnel, les buffets à volonté sont une bonne option pour les grosses faims d’après bringue.
Quartier Asiat’ de Lyon : au croisement de rue Passet et Pasteur. Metro D ou Tram T1  Guillotière

👉 Voir notre TOP 5 des buffets asiat à Lyon

Plus classique et local mais un peu en voie de disparition, le mâchon (genre de goûter matinal à base de cochonnaille et de vin) se pratique aussi le dimanche. Reste à être introduit dans une confrérie de  mâchonneurs et/ou de trouver l’établissement qui en proposera un (ça reste plutôt ponctuel).

Jour de marché

Je vous l’accorde, aller au marché un dimanche n’a rien d’original. Mais puisque le dimanche, on a un peu plus de temps pourquoi ne pas arpenter les allées d’un marché un peu plus loin de chez vous qui mérite amplement le détour.

Vous pouvez vous rendre sur l’incontournable marché Saint-Antoine, le plus classe (bons produits, bords de Saône,…) ou sur le plus bobo (mais tout aussi agréable) marché de la Croix-Rousse.
Marché Saint-Antoine : Quai St Antoine, métro A Bellecour ou Cordelier
Marché de la Croix-Rousse : Bd de la Croix-Rousse, métro C Croix Rousse

Les plus aventureux d’entre vous testeront la chaude ambiance du marché des Charpennes (Place Wilson), le plus grand marché du Grand Lyon. Là où ses cousins marchés du centre-ville jouent la carte de la qualité, le marché des Charpennes s’est fait une spécialité dans les bonnes affaires. C’est immense et on y trouve de tout. Sur plusieurs pâtés de maisons, nourriture en tout genre, tissus, quincaillerie, gadgets, bibelots et autres produits à prix riquiqui. Votre porte-monnaie vous dira merci.
Marché des Charpennes : Place Wilson à Villeurbanne. Métro A Charpennes.

Shopping

Si Zara, New Look et autres H&M sont bels est bien fermés, le dimanche, il n’en reste pas moins une multitude d’endroits pour faire des emplettes à Lyon.

Le plein de vieilleries

Deuxième plus grand marché aux puces de France (après celles de Saint-Ouen à Paris), les Puces du Canal constituent un véritable paradis pour chineurs. On y trouve de tout à tous les prix. C’est l’endroit idéal si vous n’avez pas envie d’avoir les mêmes meubles Ikéa que tout le monde. Bien sûr les meilleures affaires se font de bonne heure. Comme dit l’expression « La jolie table basse vintage seventies appartiendra à celui qui se lève tôt ».

bar puces du CanalLe Bar des Puces du Canal, le repère des chineurs (Source Photo page Facebook)

Puces du Canal : périphérique Nord – sortie 6 Croix-luizet – sortie 7 Cusset. A42 – sortie 1b – Villeurbanne Saint-jean. Bus 27 Buers Salengro.

👉 Voir notre article sur les Puces du Canal

 Le plein d’exotisme

Le quartier cosmopolite de la Guillotière ne semble pas touché par la chape de plomb dominicale qui s’abat sur le reste de Lyon. La quasi-totalité des boutiques autour de la Place du Pont (Place Gabriel Peri de son vrai nom) sont ouvertes. C’est le moment de faire des stocks de nouilles instantanées dans le chinatown lyonnais, de renouveler son stock d’épices tout en s’enfilant des cornes de gazelle rue Paul Bert ou de se mettre enfin aux films bollywoodiens en achetant quelques DVD dans les boutiques spécialisées.
Commerces autour de la rue de Marseille et de la rue Paul Bert. Metro D ou Tram T1 Guillotière.

👉 Voir notre article sur le quartier chinois de Lyon

Le plein de cadeaux

Bonne nouvelle : les boutiques de la rue Saint-Jean dans le Vieux-Lyon sont ouvertes le dimanche (normal c’est plein de touristes) Si quelques-unes proposent des objets bien kitch (boule à neige avec guignol…) la majorité vend des produits originaux et sympas. C’est un excellent bon plan si vous avez oublié de faire un cadeau à votre maman pour la Fête des Mères…pour peu que vous réussissiez à slalomer entre les touristes.
Commerces concentrés sur la rue St Jean. Metro D Vieux Lyon

Le plein d’oeuvre d’art

Tous les dimanches matin depuis plus de 30 ans, se tient quai Rolland le Marché de la Création. Plus de 150 artistes y exposent leurs oeuvres. Il y en a pour tous les genres, tous les goûts et tous les prix.
Marché de la Création quai Rolland. Metro D Vieux Lyon ou A Cordeliers.

Prendre l’air

Dès qu’il fait beau, le dimanche, le lyonnais cherche à se mettre au vert tout en restant en ville. Voici donc les 4 « coins » de pelouse les plus prisées de Lyon.

Parc de la Tête d’Or

C’est LE parc incontournable de Lyon. Tellement grand, tellement beau, tellement agréable que les autres font pale figure en comparaison. D’ailleurs quand les Lyonnais disent « On va au Parc » sans préciser lequel, c’est forcément celui-là. Des milliers (millions ?) d’arbres, des grandes pelouses, des allées, des animaux, un lac, un petit train et un nombre incroyable d’activités. Même pris d’assaut le week-end (jusqu’à 70 000 visiteurs les jours de grande affluence), le lieu reste magique.

parc tete dor
Parc situé entre le 6ème arrondissement et Villeurbanne accessible par 8 entrées

👉 Voir notre article sur le Parc de la Tête d’or

Berges du Rhône

Rénovées en 2007 les Berges sont devenues très prisées des promeneurs. Même si le côté verdure est plutôt réduit, la proximité de l’eau est un véritable atout. Sur 5 km les ambiances agréables se suivent mais ne se ressemblent pas. Attention toutefois à la sensation de transhumance en pleine après-midi.
Berges et quais sur la rive est du Rhône, accessibles depuis à peu près partout.

Parc de hauteur

Située sur la Colline de Fourvière, le Parc des Hauteurs, est en fait constitué de plusieurs parcs. Ambiance romantique sous la cathédrale, plus sportive du coté de la Sarra et familiale du coté de la Visitation. L’atmosphère y est très paisible malgré la proximité des touristes (certains osent s’aventurer jusque-là). La sensation d’être dans un lieu à part au dessus de la ville apporte une grande sérénité.
Accès par le funiculaire Fourvière.

Les quais de Saône

Moins courues que les Berges du Rhône, celles de Saône proposent une ballade agréable qui pourra vous emmener en dehors de limite de Lyon. La promenade est rythmée par une alternance d’oeuvre d’arts et d’installation contemporaine. En allant jusqu’à la Confluence, vous prendrez une claque architecturale sur le quartier des docks relooké par les plus grands architectes du moment.
Quartier Confluence, rive est de la Saône depuis Gare de Perrache. Tram T1 arret Sainte-Blandine ou Hotel de Région

👉 Voir nos articles balades autour de Lyon

Un peu de culture

Vous le savez surement mais il n’est pas inutile de le rappeler : les Musées sont ouverts le dimanche.
Le musée du moment est le Musée des Confluences qui risque de froler le million de visiteurs en 2015. Incontournable donc mais soyez là dès l’ouverture et prenez vos billets sur le net en amont pour éviter de faire la queue à l’entrée. La visite du Musée peut se coupler avec une visite du quartier véritable Lyon de demain.

👉  Voir notre article sur les musées à visiter à Lyon

Quant aux cinéphiles, ils pourront profiter des séances du dimanche matin proposé généralement un des prix tous minis.

Faire la fête

Il est loin le temps où il ne se passait rien le dimanche soir à Lyon. Certes l’ambiance est moins survoltée qu’un samedi mais plusieurs quartiers sont très animés.
La valeur sûre reste les bars-péniches sur les Berges du Rhône, mais un grand nombre de bars et de salles de concert sont ouverts ce soir-là. N’hésitez pas à consulter nos bons plans du week-end pour connaitre chaque semaine, la soirée sympa pour lutter contre la déprime du dimanche soir.

En résumé

Le dimanche à Lyon, on se lève tout pour aller chiner aux Puces du Canal, on fait quelques courses sur un marché avant de s’envoyer des huitres ou un brunch. On file ensuite au Parc voir les girafes puis ont rejoint la Guillotière pour faire un stock de miso et s’empiffrer de nems dans un buffet à volonté en guise de diner. Enfin on oublie qu’on a boulot/cours demain en buvant du punch (avec modération) sur une péniche des Berges du Rhône.

Comme d’habitude n’oubliez pas, chers lecteurs, de compléter cet article avec vos propres suggestions dans les commentaires.